Reglages Wordpress

WordPress est aujourd’hui le principal CMS (Content Management System) le plus utilisé. Plus de 25% des sites web mondiaux l’utilisent dont certains poids lourds comme le New York Times. Il y a donc de fortes chances pour que vous soyez vous aussi concerné par cet outil.

Nous vous proposons quelques astuces pour améliorer votre utilisation de cet outil et travailler plus efficacement avec WordPress.

Sécurisez vos données avec des back-up

Lorsqu’on travail dans un environnement numérique, on est dépendant du bon fonctionnement du matériel et des logiciels. C’est pareil avec WordPress. Imaginez, à cause d’un bug, d’un piratage ou d’une panne serveur que vous perdiez tous les contenus mis en ligne. Pour éviter ce drame, il faut mettre en place une solution de backup qui sécurise automatiquement vos données sur un autre support de sauvegarde à intervalle régulier.

Sur WordPress c’est très simple avec les extensions. BackWPup par exemple peut tout simplement réaliser automatiquement une sauvegarde de votre site (base de données et fichiers) sur un espace dropbox afin de pouvoir toujours récupérer une version antérieure en cas de crash.

Créez des thèmes enfants

Une des grandes richesses de ce CMS, ce sont les thèmes. En quelques clics et sans grandes connaissances en développement web, il est possible de disposer d’un site internet au design tout à fait convenable et professionnel. Mais souvent, il y a un ou deux détails qu’on aimerait modifier. Si on commence à toucher au code du thème, on ne pourra plus le mettre à jour sans perdre tous nos changements.

C’est là qu’entrent en scène les thèmes enfants. Ces derniers viennent en surcouche de votre thème pour y apposer toutes les modifications que vous souhaitez et continuer de bénéficier des mises à jour. Vous pourrez désormais profiter de tous les thèmes disponibles et les personnaliser à votre sauce.

Ne faites pas n’importe quoi avec les étiquettes

Les étiquettes ou tag permettent d’ajouter aux articles que vous publiez des mots clés. Ils offrent une navigation secondaire entre articles traitant du même sujet. Mais à l’époque des réseaux sociaux et de Twitter, nombreux sont les blogueurs qui les utilisent pour simplement apporter une couche d’information supplémentaire à leurs articles.

Le problème c’est que chaque tag génère une page (comme une catégorie). Si à la fin vous multipliez les tags, vous vous retrouvez avec de nombreuses pages de faible qualité qui peuvent affecter le bon référencement naturel de votre site.

Alors utilisez les étiquettes mais de façon mesurée !

Quelques astuces pour maîtriser WordPress

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *